Communiqué de presse



 

 

La Galerie Richard présente la première exposition personnelle en ligne du peintre américain Dennis Hollingsworth intitulée Prado, Post-Prado : The Complete Series. Les premières œuvres ont été créées par l’artiste en Espagne et exposées dans la galerie à Paris en 2019. D’autres peintures ont été créées à New York et ont été présentées dans la galerie de New York. Pour la première fois il est possible de visualiser la totalité de cette série. Cet ensemble d’oeuvres est disponible pour des expositions dans les musées d’art et centres d’art.

 

Cette série d’œuvres commémore l’anniversaire du moment charnière de ses premières années d’adolescence lorsqu’il a réalisé que la peinture était son destin alors qu’il se tenait hypnotisé devant « Saturne dévorant ses enfants » de Goya au Musée du Prado, à Madrid.  Son parcours cinquante ans plus tard est illustré dans une sélection de tableaux qui retracent l’histoire de son œuvre.

 

« C’était en 1969, j’avais 13 ans…Mais ce fut un moment spécifique de mon expérience au Prado, après la séquence des galeries de Bosch, Dürer, Velasquez, Ribera…que je suis arrivé à Goya: ses cartons pour tapisseries, ses peintures de cour, et ensuite ses Peintures Noires. Je me tenais debout devant le célèbre Saturne. J’ai l’impression qu’il n’était pas aussi célèbre alors qu’il est maintenant. C’est mon impression mais je peux avoir tort. Debout devant « Saturne… » et le monde de la peinture de Goya s’est immiscé dans mes yeux et mon esprit. Autour de moi tout disparut et les seules choses qui existaient pour moi pendant ce long moment intense étaient cette peinture et moi. Je ne sais pas combien de temps cela a duré. Cela aurait pu être pour toujours, ou cela n’aurait pu être qu’une minute, ou cela aurait pu être les deux. Et comme le monde ordinaire revenait à mes sens, une résolution grandissait en moi pour devenir un artiste, pour devenir un peintre, pour retourner et rester dans ce royaume si saturé de peinture et de barattage avec cette impulsion urgente vers les arts.

            En abordant les œuvres en commémoration, j’ai voulu simplifier la palette des couleurs afin de rendre vivante l’incarnation de la forme physique de la peinture empâtée qui avait animé mon projet de vie de peintre pendant les 24 dernières années.  Poser un épais lit de peinture sur la surface de la toile et déplacer mes outils faits à la main est devenu quelque chose de plus comme le dessin dans la peinture. La couleur est à la fois minimisée dans l’interaction et célébrée en solo. La forme spécifique de l’hexagone de mes châssis récents est aussi en soi un signe de l’urgence de voir la peinture de nouveau.

 

La diversité de sa pratique picturale reflète la diversité de ses expériences. Né à Madrid, il a passé son enfance dans onze pays tels que les Philippines, Panama et aux Etats-Unis. Il a été dans la Marine dans l’Océan Pacifique et l’Océan Indien; Il est toujours un architecte, ayant passé son diplôme, il est aussi diplômé en arts de l’Université Claremont pour les Arts en Californie.

 

Ses œuvres sont dans les collections permanentes du MOCA Los Angeles, du Musée Nerman d’art contemporain, Overland Park, Kansas, du Musée Akron en Ohio, de la collection Akzo Nobel à Amsterdam, Pays-Bas, de la collection Riera Roura en Espagne.

 

Dennis Hollingsworth vit à New York et à Tossa de Mar, Espagne.